Le squash est un sport dynamique qui nécessite des réactions rapides. Les puissantes accélérations, les changements soudains de direction et les arrêts immédiats sollicitent énormément les tendons, muscles et articulations des joueurs.

Comme nul autre sport, la pratique du squash nécessite de nombreux déplacements dans un espace relativement petit où deux joueurs se battent pour occuper la même position autour du « T » au centre du court.

Ces conditions impliquent nécessairement d’avoir un sol dont la sous-structure est adaptée.

Depuis plus de 30 ans, ASB a installé des parquets sur plus de 6000 courts de squash. Au fils des années, la qualité et la structure du sol ont fondamentalement évolué. Cela a été permis par une connaissance plus approfondie du domaine et par la réduction des forces grâce à l’utilisation de la bonne structure de plancher.

Dans les années 70, des planches massives faites en hêtre ou en érable d’une épaisseur de 22 à 25 mm étaient installées dans les courts de squash.

Ce sol “nocif” a provoqué de nombreux problèmes d’articulation aux joueurs. Le parquet était vraiment très ferme et cela provoquait un rebond non maîtrisé et donc des effets négatifs sur les articulations des joueurs.
Le développement technique a progressé et ASB a été le pionnier en utilisant des planchers multicouches d’épaisseur de 12 à 16 mm. L’ensemble de la structure a été changé, ce qui a représenté une étape marquante dans l’évolution des sols.

Un nouveau plancher plus sain a été inventé.

Le plancher sportif ASB présente une épaisseur de 70mm, ses avantages sont les suivants :

Le parquet sain d’ASB présente une épaisseur de 70 mm, ses avantages sont les suivants :

1. La couche supérieure du parquet multicouche est en bois de 3,5 mm d’épaisseur (chêne, érable ou hêtre). Les couches croisées rendent ce sol souple dans toutes les directions, il est beaucoup moins sensible à l’humidité.

2. L’élasticité ménage les articulations – le parquet ASB est donc synonyme de parquet sain.

3. La nouvelle structure du sol offre une plus grande longévité aux parquets ASB.

4. La sous-structure préserve n’importe quel dommage d’atteindre la couche supérieure. L’ensemble des couches repose sur des plots en caoutchouc espacés de 50 cm.

Le parquet ASB est antidérapant grâce à une imprégnation spéciale et à sa surface rugueuse.

Ses caractéristiques aident à absorber la transpiration.

La surface du parquet n’est plus « accrochante ».

5. Tout « grincement » est empêché par un film situé entre la couche supérieure et la sous-structure.

fsc-logo