Comme pour tout sport sérieux, un certain nombre de règles et règlements est nécessaire pour assurer que le sport soit correctement pratiqué, et les conditions de compétition maîtrisées. Ceci s’applique, bien sûr, également au jeu de squash. La Fédération internationale de squash a défini un règlement, et dont une partie concerne le cahier des charges applicable aux courts de squash.

À quoi sert cette spécification ?

Généralement parlant, la réponse à cette question peut être divisée en deux volets majeurs :

Conditions de jeu identiques pour les compétitions, et la sécurité.

Pour un sport qui veut être admis aux Jeux olympiques, une juste compétition et des règles claires sont une condition sine qua non. C’est pourquoi la Fédération internationale de squash a déjà mis en place un cahier des charges explicite pour les courts de squash, afin de s’assurer que tous les tournois et toutes les compétitions sont joués dans des conditions similaires, que leurs résultats sont de ce fait comparables, et d’éviter que les résultats ne soient affectés par un avantage du terrain indu en faveur de certains joueurs.

Cette spécification des courts de squash est conçue pour garantir des conditions de jeu comparables lors de tous les tournois à travers le monde. Le cahier des charges définit clairement les dimensions du court (9,75 m de longueur, 6,4 m de largeur et 5,64 m de hauteur, mesurés au-dessus du plancher fini). Les surfaces de jeu autorisées (pas plus de deux surfaces différentes sur les murs), l’intensité lumineuse minimum (500 Lux), et même le taux de renouvellement de l’air (l’ensemble de l’air dans un court de squash doit être renouvelé quatre fois par heure).

Ce qui est non moins important, la spécification d’un court de squash prévoit des exigences concernant la planéité parfaite des murs du court, en termes de verticalité et de rectitude. Chez ASB, les grands éléments préfabriqués, associés à un traitement de surface lisse et sans joints, garantissent une rectitude et une verticalité impeccables des courts de squash ASB, et ces derniers sont donc conformes aux normes internationales les plus exigeantes.

Comme il a été mentionné ci-dessus, la deuxième raison pour disposer d’une spécification claire des courts de squash est la sécurité. Le cahier des charges des courts de squash a pour but non seulement de garantir les caractéristiques de jeu cohérentes, mais aussi de fournir un environnement de jeu sûr à tous les joueurs. Un des éléments les plus importants est le verre utilisé dans les courts de squash. La spécification du verre pour courts de squash prévoit clairement qu’un verre trempé de 12 mm d’épaisseur doit être impérativement utilisé, pour éviter tout bris dangereux en cas de chute d’un joueur contre le mur arrière vitré. Le verre trempé est un type spécial de verre qui, une fois cassé, se désintègre en tout petit morceau. Ceci réduit presque à zéro le risque de blessures dangereuses en cas de bris d’une paroi vitrée. Chez ASB, uniquement du verre fabriqué en Allemagne selon les normes allemandes et européennes exigeantes est utilisé.

Pour lire le cahier des charges complet de la WSF, consulter : http://www.worldsquash.org/ws/wp-content/uploads/2014/10/130115_Court-Specs1.pdf